Dans un rêve inconnu,

Je t’ai aperçu au loin,

Comme une lumière dans l’obscurité,

Je t’ai aimé puis détester.

 

  Es ce tourment dans ma tête ?

Tu es le désir de mon cœur,

Sous ses flammes qui t’entourent,

Puis s’éloignent quand tu part.

 

  Je t’ai jamais rencontré,

Perdu dans mon rêve,

Je t’aimerais jusqu’à l’éternité.

 

 

Premiere ère poème écrit : avril 2018